PéGé, ballades acoustiques funk

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Du mp3 en veux-tu en voilà (chansons de PéGé)

Publié le jeudi 19 juillet 2007

ça paraît con de préciser "chansons de PéGé" dans le titre de ce billet, mais je m'aperçois que je parle plus souvent d'autres artistes sur ce blog que de moi (et c'est très bien ainsi).

Juste un chti billet pour pouvoir écouter les cinq maquettes actuellement dispos ici proprement, avec des petits lecteurs jolis, et la possibilité pour toi, ami, visiteur, mélomane, soul-funk acoustique amoureux, de donner ton avis, précieux qu'il est pour moi, sur ces chansons.


Baptême de l'air. Funk de la basse de Jean-Philippe. Clavinet et orgues d'Antoine. Le texte a changé un peu depuis cette maquette printanière, mais je n'ai pas refait les voix encore. Le passage Je pars... va aussi céder la place à un truc plus rappé, que j'avais écrit en première intention, qui balance plus. En attendant...


L'heure bleue. Ma préférée. Mélanco-funky. Les choeurs au début, bof. L'ambiance, c'est celle des soirées foireuses que je n'ai pas pu éviter, dans lesquelles je me suis retrouvé à me demander ce que je foutais là. Le goût du soleil au petit matin, et du vent frais. La perspective d'aller cuver sur l'oreiller toute la journée ne figure toutefois pas dans la chanson, mais elle aurait pu...


Le prix de l'ivresse. La première chanson qui m'a amené vers ce style soul funk acoustique. C'est avec elle que j'ai attrapé le funk. Je l'ai simplifiée depuis cette maquette pour qu'elle soit plus efficace en live, en retirant une séquence un peu tordue. Je l'ai descendue d'un ton (je crois que j'ai fait ça sur toutes), grâce aux conseils de Véronique Lortal. Et elle est un poil plus lente à présent, pour le groove. Chanson de trouille, elle me permet d'exorciser le trac du chant. De déconner avec mes peurs.


Ma place. La ballade du mec qui se cherche en marchant, de nuit, en zig-zags dans sa tête et dans les rues pleines de silence. Elle est empreinte d'une assez grande tristesse en même temps que d'un espoir, celui de se trouver précisément. C'est le mélange des deux que j'aime essayer de faire partager dans cette chanson en particulier, et dans d'autres.


Ballade pour Tété. La ballade du mec qui aime Tété, ah, triple génuflexion !! Elle est un peu enregistrée brut de coffre, elle manque un peu de jus, je claque davantage les cordes sur certains passages aujourd'hui. C'était un folk léger que je promenais, et l'évidence a été de le vouer à Tété après avoir vainement essayé d'autres pistes. Justement parce que mon hommage devait être léger comme lui sait seul vous rendre.

Tété, Raul Midon et la chanson de la rédemption

Publié le dimanche 24 juin 2007

Juste pour le plaisir de voir et d'écouter Redemption song, dans une de ses plus belles interprétations. Avec Bob, nous avons vibré devant la grande cathode. Tété, drôlement habité, et Raul Midon, ont enchanté le plateau de Taratata en ce printemps 2006.

En écoutant cette chanson de la délivrance, je me disais, c'est bien la plus belle "revanche" des noirs, jadis esclaves, que d'avoir inventé cette musique.

Taratata - Tété et Raul Midon

Taratata - Tété & Raul Midon

Tété et la vibe de l'Olympia

Publié le dimanche 29 avril 2007

Hier, beau concert de Tété, Olympia, vu et reçu pleine poire depuis le balcon (merci les copains !). Démarrage en trombe (Fils de cham, Anna Lee Soleil), en trouille aussi (il placera comme nerveusement des Paris ! Paris ! un poil saoûlants tout au long du live), mais on est embarqués, comme en apné pendant les premiers titres. Medley sympa avec Les envies, Emma Stanton et Love love love.

Puis intro de batterie et flûte, intrigués quelques secondes, voici une de mes favorites : Les temps changent. Une des plus moqueuses de Tété, tendre et grinçante à la fois. Pensée pour l'excité de l'Elysée-Montmartre qui l'avait réclamée en vain à chaque fin de chanson. Si tu es là, amigo, ton attente est récompensée : cette version est superbe.

Lire la suite

Nouveau mp3 PéGé : une Ballade pour Tété

Publié le samedi 7 octobre 2006

Tété, toujours. Voici une ritournelle sans prétention, encore à l'état de maquette gratte/voix, un petit arpège tout en légèreté pour dire tout le bien que me fait la musique de Groove Tété.

Ballade pour Tété

Chez Tété, ça vidéoblogue

Publié le samedi 7 octobre 2006

Deux choses fabuleuses chez Tété : sa zic (voir la petite chronique que j'ai consacrée à son premier album), et son goût de l'échange, qui l'amène à faire des vidéos artisanales de ses tournées, et à nous offrir bien des réjouissements sur son blog vidéopodcasté.

On y découvre son personnage délirant sous bien des facettes, quelques interviews et des extraits vidéo de son nouvel album, Le Sacre des Lemmings, qui arrive ces prochains jours.

Il nous apprend au passage qu'il est revenu à un son plus dépouillé, moins produit, un peu comme pour L'air de rien. Et c'est chouette. C'est sur ce coin de toile que ça se passe.

Taratata qu'on vous dit !

Publié le dimanche 17 septembre 2006

Je me rappelle avec nostalgie du MTV des premières années 90, à l'époque où ce n'était pas encore cette chaîne ado-dégoulinante sur fond de soupe R'n'B. Enfin, telle était ma perception, j'étais moi-même ado... Bref. Aujourd'hui, si vous voulez voir comme sur MTV jadis des pointures en live et entendre du bon son, une seule émission, que diable : Ta-ra-ta-ta !!! (diffusion + bonus le vendredi soir sur France 4, puis redif sur France 3)

Vendredi soir, comme tous les vendredi de septembre sur France 4, redif d'une émission de l'année, et pas des moindres : Jane Birkin (non je déconne), Placebo, Ben Harper l'énormissime avec sa troupe de criminels (même si Better way n'est pas mon titre favori sur son nouvel album), et un duo rêvé entre Tété et Raul Midon, dont j'ai déjà parlé ici.

Lire la suite

Tété, dis Tété, où t'étais tout ce temps ?..

Publié le samedi 15 octobre 2005

J'inaugure ici une nouvelle rubrique du site : quels sont les disques, non pas que j'adore, mais qui me manqueraient d'une façon insupportable si je venais à jouer les Robinson. Tété, le groove poète, folk Tété ouvre le bal.

Lire la suite

Le best of des disques que je préfère le plus

Publié le vendredi 14 octobre 2005

Voici le jeu des 10 galettes sur une île déserte...

Lire la suite